Bilan de mon année 2019

Avant de commencer réellement ce bilan, je souhaitais vous remercie, VOUS, lectrices et lecteurs de ce blog. Cette année a été celle où vous avez le plus suivis mon travail et lu mes articles. Je tiens aussi à remercie toutes celles et tout ceux qui m’ont fait confiance dans les différentes collaborations.

Dans cet article vous trouverez un florilège, des exemples, de ce que j’ai produit cette année. Ce fût encore une année pleine de photographies, surtout de portraits et de paysages

PORTRAITS

PARC DE SCEAUX

Je suis aussi de nouveau passé devant l’objectif , chose que je n’avais pas oser réaliser depuis plusieurs années. Sans vouloir rentrer dans les clichés, ce genre de shooting permet de me redonner confiance et de m’accepter avec mes défauts et aussi mes qualités.

BOOK PHOTOGRAPHIE

Concernant les photographies de paysages, j’ai eu la chance de voyager cette année, et surtout de partir à New-York. Je pense que vous l’avez remarqué avec toutes les photographies que j’ai posté sur les réseaux sociaux. Suite à ce voyage, j’ai vous ais proposé deux articles, un avec beaucoup d’écrits, en plusieurs étapes sur le voyage de manière général et un autre avec des photographies de street-art du quartier de Bushwick, dans Brooklyn.

NEW YORK CITY

BUSHWICK

J’ai aussi voyagé en France cet été !

TOULOUSE

J’ai aussi continué à écrire sur le cinéma. Je pense que vous avez du remarquer que le format changeait assez régulièrement. Pour celles et ceux qui ne me connaissent pas, ou peu, je vous aurez une explication en fin d’article. J’écrivais soit en fin de mois, sur les films que j’avais visionnés ou des articles plus long ciblés sur un seul film, en salle ou alors sur des plateformes comme Netflix.

JE NE SUIS PAS UN HOMME FACILE

ONCE UPON A TIME IN HOLLYWOOD

MES FILMS DE JANVIER 2019 : The Hate That You Give, Une femme d’exception, Edmond, Les Invisibles, Colette, Glass, Dragon 3(article qui a eu le plus de vues !)

Je vous parlais en introduction des partenariats que j’ai eu cette année avec différents collègues du milieu artistique et notamment des proches. Pour la première fois cette année, une autre personne a écrit sur mon blog: mon amie Isabelle (Un tour d’horizon). Je trouve vraiment cela intéressant que vous puissiez lire une autre plume que la mienne, et cela m’enrichit de nouvelles idées de voyage.

J’AI TESTÉ POUR VOUS : DEUX JOURS A EUROPA PARK.

J‘AI TESTÉ POUR VOUS: LES SAVONS DE JOYA.

Ce partenariat en particulier m’a donné l’idée d’écrire sur un sujet nouveau pour moi, mais qui commence à me tenir à cœur, pas de surprise tout est dans le titre.

CONSOMMER MIEUX

Pour rester sur la question des partenariats, je travaille toujours en collaboration avec l’association Messieurs Production. Le court-métrage dans lequel j’ai participé pour le Nikon Festival « Je suis une étoile filante » est d’ailleurs arrivé 105e sur 1259 et comptabilise en ce 25 décembre 2019 4.3K vues ! Nous n’avons pas eu accès à la finale mais toute l’association est très fière de ce classement.

Pour continuer dans le domaine de la vidéo, j’ai tourné ma première vidéo destiné à Youtube avec Aurelsweg. Nous parlons sans grande surprise de Disney, des films mais aussi du merchandising qu’il y a autour. Elle est assez longue mais comptabilise quand même 170 vues. Cela peut paraître peu pour certain.e.s mais j’en suis déjà très fière !

Pour finir sur ce sujet, j’ai continué à m’investir dans le podcast Sorociné, ce qui me permet de découvrir de nouveaux ou d’anciens films, d’en redécouvrir aussi. Grâce à ce podcast je continue d’ aiguiser mon esprit sur le cinéma et le féminisme, et les corrélations entre ces deux sujets. Vous pouvez retrouver ci-dessous les liens de tous les épisodes.

SOROCINÉ PODCAST

Ce qui explique la disparité dans mon écriture et mon manque d’activité, surtout cinématographique en cette fin d’année, est mon changement de vie professionnelle. Six mois après l’obtention de mon master, j’ai quitté mon travail de vendeuse. Cela juste avant de partir à New-York, pour me concentrer sur le concours de professeur des écoles. J’ai réussi ce concours, et je suis, pour l’année scolaire 2019-2020, en alternance. J’enseigne dans une école maternelle dans le 13ème arrondissement parisien et je dois encore suivre des cours à la fac. Tout cela signifie beaucoup de travail, tant pour la classe que pour les dossiers. Je n’ai plus autant de temps pour aller au cinéma ou pour ensuite écrire dessus. Cela ne m’empêche pas de continuer à me cultiver sur différents sujets notamment grâce à des podcasts ou des youtubeuses. D’ailleurs dites moi si des articles récapitulatifs de mes écoutes ou mes visionnages vous intéresseraient pour 2020.

Je profite de ces vacances de Noël pour me reposer, travailler mes dossiers -ma collègue reprends la classe en janvier-, aller au cinéma, manger du chocolat, voir ma famille et je vais partir quelques jours voir la mer ! J’essayerai de vous offrir quelques photos au mois de janvier pour bien commencer l’année !

Je vous invite à voir ou revoir tous les articles de mon blog ! Si vous désirez me suivre sur les résaux, je suis assez active sur instagram, notamment en story @cinemaetquotidien. Je vous partage des bêtises mais aussi des coups de cœurs !

Je vous souhaite une très bonne fin d’année 2019 et pleins de bonheurs et de réussites pour l’année 2020, année de Disney+ en France donc forcement une bonne année !!!

BONUS: des photos non publiées de mes vacances en Normandie durant le week-end du 14 juillet 2019.

Bushwick, New-York City

Je vous avais déjà présenté des photos de Street-art dans mon article sur New-York, notamment à Little Italy et près du pont de Brooklyn. J’en ai tellement photographié dans le quartier de Bushwick que j’ai décidé de vous préparer un article spécialement pour elles.

Ci-dessous, un extrait de l’article Bushwick, la Mecque du graffiti à New-York de cnewyork.net qui explique bien l’histoire de ce quartier.

Jusqu’à la fin des années 1990, je ne vous aurais jamais conseillé d’aller mettre les pieds dans Bushwick ! Ce quartier situé au Nord de Brooklyn, à la limite de Queens, était alors l’un des plus dangereux de New York, avec crimes violents et trafic de drogue.

Heureusement, les choses ont radicalement changé au milieu des années 2000 : la ville de New York a décidé de remettre le quartier dans le sens de la marche en investissant massivement dans un programme de réhabilitation intitulé « The Bushwick Initiative ». Objectif : améliorer la qualité de vie pour les habitants et s’attaquer à la criminalité, en particulier au trafic de drogue. Un travail réalisé en partenariat étroit avec la police locale.

Aujourd’hui, Bushwick offre un visage beaucoup plus paisible. Surtout, le quartier a commencé à attirer en masse les artistes. Bushwick s’est d’ailleurs imposé comme la Mecque new-yorkaise du graffiti, ou plutôt du « Street Art » comme on dit ici.

Maintenant, je vous laisse avec mes photographies:

SEE YOU SOON

New York City

Nous sommes arrivés à New-York le mardi 12 mars 2019. Ce jour-là, nous avons surtout visité notre quartier de Brooklyn avec ces superbes bâtisses. Nous étions dans le quartier Bedford-Stuyvesant, près des métros Nostrand et Kingston Troop Avs. C’est un lieu populaire, mais avec toutes les commodités et quelques petits restaurants. Nous nous sommes vraiment sentis à l’aise et les gens étaient là pour nous aider en cas de problème, si nous étions perdu par exemple. C’est le lendemain matin où la visite touristique a vraiment commencé.

Brooklyn 1

Midtown: Time Square, Brodway and Rockfeller .

Ce mercredi nous sommes partis assez tôt pour profiter de la journée. Nous sommes rentrés vannés, mais nous avons pu voir Times Square de jour comme de nuit. Je vais faire ma fine bouche, mais après avoir été à Tokyo, Times Square n’est plus si impressionnant. De plus, j’avais eu « le choc des buildings » dans cette même ville japonaise, donc New-York ne m’a pas trop donné le tournis.

Nous avons parcouru Brodway, 6th, 7th et nous avons été à la Rockfeller Plaza qui n’est pas très loin. Pour faire du shopping, tout en vous imprégnant de New-York, ce quartier est vraiment sympa. Étant une fan de Disney, je n’ai pas pu m’empêcher de faire un tour au Disney Store ! Pour les autres magasins, je vous conseille d’essayer quelques rues plus loin. Par exemple, le Levis de Time Square ne faisait pas de solde à la différence de celui qui se trouve sur la 34th, à côté du Victoria Secret. Pour tout vous avouer, j’ai payé 2 jeans et une veste à peu près 90$ ! Nous sommes retourner dans ce quartier l’avant dernier jour pour finir nos emplettes. J’ai trouvé des Pop Funko beaucoup moins cher qu’en France, et des tee-shirts assez sympa à H&M. D’ailleurs, ces magasins sont partout dans ce quartier!

 

Un conseil, car avec ma naïveté je suis tombée dans le piège, il y a beaucoup de personnes déguisés sur Times Square. Ils vont vouloir se prendre en photo avec vous, de manière parfois assez intrusive. Ils vont ensuite vous demandez une somme assez élevée. Le problème est que je les avais montré à mon copain de manière assez expressive et je me suis fait avoir. Je vous rassure, je n’ai pas donné le prix qu’ils me demandaient, et ils n’insistent pas trop, car la police est proche.

Time Square, Day and Night

 

 

Rockfeller and around

 

Midtown

 

Les adresses dans ce quartier:

  • Disney Store, 1540 Broadway, New York, Métro: Time Square 42 st.
  • The Nintendo Store, 10 Rockefeller Plaza, New York, Métro: Rockefeller Center 47-50 St
  • Levis Store, 45 West 34th St New York
  • Lego Store, 620 5th Avenue, New York, Métro: Rockefeller Center 47-50 St
  • HBO Shop, 1100 6th Avenue, Métro: Bryant Park 42th
  • Midtown Comics, 200 W. 40th Street (corner of 7th Ave) New York, Métro: 42nd Street/Times Square station
  • The Counter, custom burger,7 Times Sq41st & BroadwayNew York

Central Park

Nous sommes allez deux fois à Central Park, le jeudi et le samedi. Les photographies datent du jeudi. En effet, le samedi nous sommes d’abord allés voir le défilé de la Saint Patrick, et je ne voulais pas me risquer avec mon gros appareil photo.

Je suis vraiment contente d’avoir visité ce parc, et j’espère pouvoir y retourner. Nous n’avons pas fait tout le tour, car nous avions pleins de choses à faire dans la ville. J’ai quand même pu profiter de l’atmosphère tranquille de ce grand parc, qui mérite bien sa qualification de poumon vert. Je souhaite aussi le visiter de nouveau pour admirer les arbres fleuris. En effet, nous y étions mi-mars et les arbres étaient encore nus.

J’ai réussie à faire des clichés de la statue d’Alice aux pays des merveilles que je voulais absolument voir !

 

Elle se situe sur le bord droit du parc et se trouve sur le chemin pour se rendre au MET. Selon le site officiel de central park, c’est le philanthrope George Delacorte qui commanda cette statue pour les enfants de New York en 1959. Elle fût donc construite par José de Creeft. George Delacorte rends aussi hommage à sa femme Margarita qui lisait cette histoire à leurs enfants. Autour de la statue se trouve des lignes du poème The Jabberwocky.

Un autre monument du parc est signé par George Delacorte. C’est l’horloge qui se trouve à l’entrée du zoo. Elle s’anime plusieurs fois dans la journée. Les statuettes d’animaux tournent et tapent sur des petites cloches.

horloge central park 2

Un aperçu du zoo:

Zoo Central park Panorama

L’obélisque:

 

La patinoire:

Patinoire central Park

Vu des marches du MET:

Devant le MET 1

Un bout du réservoir:

Réservoir central park

Pour terminer cette partie voici quelques polaroïdes que j’ai fait le jeudi:

 

La Hight Line

Le vendredi, nous avons décidé de découvrir la Hight Line. Je pense que ce fût un de mes endroits préférés de la ville. Le lieu est vraiment agréable, et nous avons eu de la chance, car c’est le jour où il a fait le plus chaud. Nous avons fait la balade avant le déjeuné et cela nous a pris deux petites heures. Je conseille vraiment de visiter ce lieu le matin, car nous l’avons fait dans l’autre sens dans l’après-midi, et il y avait beaucoup plus de monde.

La Hight-Line est une ancienne voie ferrée qui a été réhabilité en balade pédestre suspendu. Elle traverse les quartiers de Meat Packing et Chelsea. Nous sommes donc à mi-hauteur des buildings. La fin de la balade mène non loin du marché de Chelsea où nous avons déjeuné. Le site Partir à New-York propose un article assez intéressant et complet sur ce lieu. Il y a notamment les différentes entrées sur la balade, les horaires et une carte. Nous avons marché du nord au sud, donc nous avons pris le métro de Kingston Troop Avs à celui de la 34th street et prit l’entrée West 34th street.

Comme il y avait pas encore trop de monde, j’ai pu prendre beaucoup de photographies. Il y a quelques street-art et œuvres d’art le long de la balade et des points aménagés pour apprécié comme il se doit le paysage.

Vue de La Hight Line:

 

Les anciennes rails:

 

Les street-art sur et vu de La Hight Line:

Statue HL 1

 

 

Tortue Ninja

Liberté couleurLiberté noir et blanc

Petit shooting improvisé:

 

Chelsea Market

Après notre balade le long de la Hight Line, nous avons décidé de manger et de visiter le célèbre Chelsea Market. J’ai été assez contente du déplacement, car il m’a rappelé les halles culinaires de Copenhague. En plus de plusieurs stands fixes de nourritures, vous pouvez trouver dans ce célèbre lieu New-Yorkais, des magasins en tous genres, dont une librairie assez fournis en littérature ou en papeterie. N’hésitez pas à vous perdre dans les petits marchés de créateurs où j’ai pu trouver un baume à lèvre bio et une paire de lacet girl power. Le lieu dans sa globalité a aussi beaucoup de charme, avec son côté industriel, le bois et les dessins publicitaire sur les murs.

Le chelsea market est ouvert selon le site officiel du lundi au samedi de 7 heures du matin à 2 heures du matin, et le dimanche de 8 heures du matin à 10 heures du soir. L’adresse est: 75 9th Avenue (Between 15th and 16 Streets), New York, NY 10011. N’hésitez pas à faire un tour sur le site qui vous liste tous les stands et toutes les boutiques. Nous y avons été un vendredi midi et il y avait beaucoup de monde. Nous avons eu de la chance de pouvoir nous poser à une table à côté de la pizzaria. Vu l’ampitude horaire, je pense qu’il est possible de trouver un moment dans la journée où il y a moins d’agitation.

Chealsea local

 

La Saint-Patrick

Selon le site internet Histoire pour tous:

Le 17 mars, jour de la Saint Patrick est très symbolique pour les Irlandais du monde entier. Il est ainsi coutume de festoyer aux quatre coins du monde, mais surtout en Irlande, aux Etats-Unis et au Canada. Jour férié depuis 1903 en Irlande, le 17 mars est l’occasion d’honorer le jour d’anniversaire de la mort de Saint Patrick (385-461), l’évangélisateur de l’île verte, et aussi d’accueillir le printemps à travers des parades, chants et danses.

En France, c’est surtout une occasion d’aller boire une bière entre ami.e.s, et aux bars/restaurants de faire de bonnes rentrées d’argents. Certes, c’est un peu le même principe maintenant dans les pays cités dans l’article, mais à New-York la célébration  était encore plus poussée.

Ce n’est pas un jour férié aux Etats-Unis, donc vous pouvez circuler librement en transport et faire tous les magasins que vous souhaitez. En cette année 2019, le 17 mars tombait un dimanche. Le défilé fût donc organisé le samedi 16 mars. Le parcours  s’étendait sur une bonne partie de la 5e avenue, en partant de la 44th jusqu’à la 80th. Le défilé est passé devant l’Eglise Saint Patrick, a longé Central Park et est passé devant le MET. Il est vraiment très long et se tient ainsi de 11h à 17h, selon le site newyorkcity.fr.

Nous avons décidé de voir le début de la parade. Nous avons été pour 11h à Central Park. Nous sommes sortis à la station 5e avenue, avec les lignes N R et W. Je vous avoue que je m’étais renseignée sur les lieux et les heures de la parade, mais pas sur son contenu. Ainsi, je me suis retrouvée à un défilé de l’armée et des polices de New-York, chose que j’évite particulièrement en France. Pourtant, je n’ai pas été déçu, car les tenues des participants étaient très belles et j’aime beaucoup la musique celtique. Malgré le vent glaciale, j’ai passé un agréable moment. La parade est très bien organisée, il est possible de circuler sans trop d’encombre sur les trottoirs de la 5 avenue, et la police laisse des temps pour traverser la rue. Nous avons donc marché à contre sens de la parade, sur la 5e avenue, pour continuer notre journée tout en profitant du défilé.

Je n’avais pas souhaité amener mon précieux appareil photo ne sachant pas trop l’atmosphère de la parade et le comportement des new-yorkais. Je l’ai regretté une fois sur place, car c’était vraiment sécurisé. Nous avons fait des vidéos, donc je vous ai fait des captures d’écrans pour que vous visualisez un peu.

 

Little Italy et Chinatown

Bien que ces deux quartiers soient assez différents, je décide de les rassembler dans cette entrée, car je les ais visités le même jour. Comme nous avons aussi fait le pont de Brooklyn ce jour-là, nous sommes rester moins de trois heures dans ces lieux.

Little Italy:

Little Italy 1La rue de Little Italy que nous avons visité était un peu décevante à mon goût. Beaucoup de restaurants aux allures d’attrapes-touristes et beaucoup de magasins de souvenirs du style boule à neige, tasses et tee-shirt. J’avoue que j’ai quand même trouvé deux tee-shirt « souvenirs » à 20$. Si vous désirez vous en acheter, rentrez dans plusieurs magasins, car les prix varies beaucoup. Un des magasin original de la rue Mulberry Street, que nous avons parcouru, est Chrismas in New-York. Ce grand magasin sur le thème de Noël est assez fascinant, avec tout ce qui faut pour remplir sa maison de féerie pendant la période des fêtes. Comme nous y étions en mars, il y avait des promotions intéressantes si on souhaite déjà commencer à penser à Noël 2019 !

Chrismas in New York

Ainsi, même si la rue que nous avons fait ne m’a pas plus emballée dans son contenu, elle fût un régale de street-art. Voyez plutôt:

 

 

 

 

 

Street art américa couleur

Chinatown:

Welcome to chinatown

Ce quartier me semble déjà plus étendu et plus authentique. Les deux quartiers sont à une rue d’écart et change parfois sur une même rue, comme sur Mulberry st et sur Mott st. Nous avons déjeuné sur le pouce, grâce à des supers bons raviolis, dont nous avions trouvé l’adresse dans le Routard  New-York 2019. 

  • Fried Dumpling, 106 Mosco St. Métro Canal St (J,N,Q,R,6).

C’est dans une toute petite rue qui ne paye pas de mine, mais cela vaut le détour.

 

C’est 1$50 les cinq, nous en avons manger en moyenne 10 chacun !

Le reste du quartier est assez joli. Nous avons vu un temple et des beaux bâtiments. Il y a plusieurs magasins d’alimentations asiatiques, qui valent surement le détour. Nous avons fini de manger les raviolis sur une grande place, avec une arche en honneur aux victimes chinoises qui ont combattus.

Mémorial chinatown

 

De cette place, vous n’êtes pas très loin du pont de Brooklyn. Il faut passer sous un tunnel après une zone militaire. D’ailleurs, ne dépasser surtout pas la ligne et laisser vos mains biens en évidence si vous devez vous adressez à un agent pour trouver votre chemin. C’est l’expérience qui parle…

Le pont de Brooklyn et un bout du quartier de Dumbo.

Ainsi après la zone militaire et le tunnel vous trouverez un escalier qui mène au pont. Nous avons donc traversé le pont au départ de Manhattan pour arriver dans le quartier de Dumbo du côté de Brooklyn.

La balade est agréable et donne un nouveau regard sur cette grande ville. Nous avons fait la traversé en début d’après-midi un dimanche et ce n’était pas la meilleure idée que nous ayons eu pendant ce voyage. Il y avait beaucoup de monde et des vélos qui circulaient. Pour faire des photographies ou profiter de la balade ce n’est pas forcement pratique.

Le quartier de Dumbo est assez agréable avec un petit littoral aménagé pour les habitants et les touristes. Il y a un carrousel, une galerie commercial et un parc pour enfants.

Voici quelques photographies que j’ai pu réalisé sur le pont de Brooklyn et le quartier de Dumbo.

Pont de Brooklyn et son point de vue:

PB 4

Skyline sépia

Skyline NewYork

Le quartier de Dumbo:

CoeurIn pursuit of magic

Avec ce drôle de hiboux se clôt mon article sur New-York ! J’espère qu’il vous a plus, n’hésitez pas à me dire ce que vous en avez pensé. Je vous prépare un article spécial sur les street-arts du quartier de Bushwick à Brooklyn pour cet été.

SEE YOU SOON !